Seleccionar una pagina

Le chant de Montfort / Lo cant de Montfort 

Le chant de Montfort / Lo cant de Montfort 
Cobèrta sauta treuia

Le chant de Montfort / Lo cant de Montfort 

11/2022

Katy Bernard, mestressa de conferéncias d’occitan e medievista, Luc Lainé, vibrafonista adobaire e Matthieu Boisset, meteire en scena e comedian, perpausan quela lectura musicala espectaculara, a l’entorn de la figura de Simon de Montfòrt. Daus extrachs adobats de la Chançon de la Crosada albigesa venen soslinhar la folia e l’aviditat dau personatge e pintran sa crudeutat jussinca sa mòrt, viscuda coma una punicion divina.

Katy Bernard
Novelum/Presse Fédéraliste, 2022
Occitan/Francés
16 x 24 cm
Libre + CD
22€
ISBN : 978-2-917451-42-7

Supòrt :
,
Resumit :

Katy Bernard est maître de conférences d’occitan et médiéviste, Luc Lainé est vibraphoniste arrangeur, compositeur et improvisateur, Matthieu Boisset est metteur en scène, auteur et comédien. Ensemble, ils proposent cette lecture musicale ou lecture-spectacle nommée Le Chant de Montfort. Créé par Katy Bernard et accompagné d’une musique originale contemporaine composée et interprétée par Luc Lainé, Le Chant de Monfort est issu, selon la lecture de Katy Bernard, d’un agencement des extraits de la Chanson de la Croisade albigeoise, œuvre en langue d’oc du XIIIe siècle, qui raconte les causes et les dix premières années (1209-1219) de la Croisade appelée par le pape Innocent III, principalement sur les terres des comtes Raymond de Toulouse et de leurs voisins et vassaux, afin d’éradiquer l’hérésie dite cathare. Le Chant de Montfort est, telle que l’on peut la lire dans la Chanson, l’expression de la folie et de l’avidité du personnage de Simon de Montfort, baron croisé devenu le chef de ladite Croisade : Le Chant de Montfort est la peinture de sa cruauté, le souffle de son agonie, la vision de sa mort survenue à Toulouse comme un châtiment divin. Katy Bernard pour la voix occitane, Luc Lainé pour la musique et Matthieu Boisset pour la voix française font se répondre le texte originel en occitan médiéval, sa traduction française et les sons électro-acoustiques du vibraphone augmenté afin de faire résonner au cœur de notre époque l’oralité poétique du texte médiéval, sa théâtralité, son témoignage historique, dont la force reste inchangée.

Ne saber mai / Crompar
Soscriure
M'assabentar quand
0 Comentaris
Retorns en linha
Veire totes los comentaris

Crompar Lo Diari

Anóncia

Lo CalenDiari

La letra del Diari

Òu, plan lo bonjorn ! 👋
Aquò fa plaser de te veire rebalar per aicí.

Sabes que te pòdes marcar a la letra d'informacions del Diari ? Basta d'un mail per te téner al fial de çò que pareis, magazines, articles e mai !

Pas d'espam ! Mandam 1 a 2 letras per mes, pas mai. Legís nòstra politica de confidencialitat per ne saber mai.

Los darrièrs clips

Cargament...