Seleccionar una pagina

Lou Castèu de ma Maire

Lou Castèu de ma Maire

Lou Castèu de ma Maire

11/2019

Lei familhas Pagnol e Jaubert passan sempre sei vacanças au pè dau Garlaban. Un matin, dau temps d’una partida de caça dins la garriga, Marcel rescòntra un joine paisan, Lili dei Bellòns. Una aventura nòva se presenta : aquela de l’amistat. Mai la fin de l’estiu es un drama per lo pichin Marcel Pagnol, forçat d’abandonar sei còlas caridas…
Quauquei temps après La Glori de moun Paire, fai bòn tornar trobar lo chale dei decòrs, e la sabor dei dialògues dins aquesta BD corosa, totjorn en occitan provençau (grafia mistralenca).

Scenari : Marcel Pagnol, Serge Scotto e Eric Stoffel
Dessenhs : Morgann Tanco
Traduccion : Jean-Michel Turc
Bamboo, Grand Angle, 2019 (Occitan)
96 paginas – 32 x 24,5 cm
19,90 €
ISBN 978-2-8189-7659-3

Supòrt :
Resumit :

Après la Gloire de mon Père, la suite des souvenirs d’enfance de Marcel Pagnol La fin de l’été est un drame pour le petit Marcel Pagnol, obligé d’abandonner ses chères collines. Mais la famille monte dorénavant chaque samedi à La Bastide Neuve. Un matin, lors d’une partie de chasse dans la garrigue, Marcel fait la rencontre d’un jeune paysan, Lili des Bellons. Une nouvelle aventure s’offre à lui : celle de l’amitié. Pittoresque et truculent, voici après La Gloire de mon père, le deuxième tome des « Souvenirs d’enfance » de Pagnol.

Ne saber mai / Crompar
Soscriure
M'assabentar quand
0 Comentaris
Inline Feedbacks
Veire totes los comentaris

M’aboni !

Far un don al Diari

Lo Diari, coma tota la premsa emai la premsa occitana, patís d'una situacion malaisida. Aquí vos perpausam de sosténer la cultura en occitan. Cada don compta !

Anóncia

Los darrièrs clips

Cargament...

La letra del Diari

Soscrivètz a nòstra letra d'informacions !

Soscrivètz a nòstra letra d'informacions !

Vos prepausam de vos abonar, en dos clics, a una letra regulara que vos tendrà assabentat·da de las sortidas dels novèls Diaris papièrs e de la publicacion d'articles novèls.

Avètz soscrich amb succès !